03-2020

#THE MASK

#Coronatitude - Ssssssssplendide ^^
 

Je vous explique pas la galère pour lui trouver un titre...

#The Mask
30/40cm - Encre, bic, crayons - 2020
Jessica Nodin

03-2020

#ET LA LUMIERE FUIT...

Bien que mitigée quant à la pertinence de certains de mes attributs créatifs, j'ai repeint la pastille bleue et rouge du mitigeur de la salle de bain.
Je me suis même investie du luxe de rajouter du violet afin de pouvoir visualiser pour la première fois de ma vie l'angle parfaitement d'équerre de l'eau tiède.
Je m’émeus.
J'ai aussi repeint en multicolore les différentes coulures de fientes blanchâtres, semblables à la cire fondue de la bougie d'un écrivain inspiré, qui tapissent l'entièreté du pare-brise de ma voiture immobile manifestement inspirante.
Puisque les oiseaux, contrairement à certains phénomènes très actuels, ne se font pas chier avec du PQ, je me suis dis que de donner à leurs déjections asséchées les couleurs de l'arc-en-ciel serait une façon comme une autre de toucher au sublime.
Au sens littéral.
J'aime croire qu'il pleut des effets d'optiques météorologiques imaginaires sur ma bagnole.
Chacun son truc.
Ça m'aide à prendre les choses avec philosophie bien que j'ai l'impression désagréable de ne même pas savoir plagier Jackson Pollock correctement.
Vous l'aurez compris, en ces temps obscurs, je tente de garder, à défaut d'être brillantes, les idées claires.
Je vais me laver les mains.

#Et la lumière fuit
21/29,7cm - Crayons - 2020
Jessica Nodin

07-2019

#UNE POUFFE SUR UN POUF

#MomentDeSoli(ci)tude:
 

Je voulais faire des photos sympas pour promouvoir mon travail d'artiste plasticienne, mais là tout de suite, j'ai le sentiment d'être l'égérie GIFI en plein spot publicitaire pour la nouvelle collection de "Barbapapouf, the Dragibus-Style", 99.99€ seulement, payable en 10 fois sans frais, disponible en trois coloris (bleu, rose, vert), livraison gratuite en France métropolitaine, plus que 6 modèles en stock, 10% de remise avec la carte Only First One Premium VIP.
Et sinon, vous pouvez réellement acheter mes dessins - entre autre -  en suivant ce lien :

#ShopShoppingShoppez.@CarteBleue-CollectionneMoiBord**PointCom
Ne vous moquez pas trop s'il-vous plaît, je me prostitue comme je peux.
Des bisous <3
#PrincesseGificaNodin
#UnePouffeSurUnPouf

 

#Smartfaune
60/80cm - Crayon - 2018
Jessica Nodin

06-2019

#EXTRAIT DES CHRONIQUES DU JAS

Extrait des chroniques du JAS dont quelques lignes dans la Dépêche entre le Cirque, les puces et les courses !
#JeSuisUnClown

 

Par Maurice Baux:


"Au JAS chez le bolegayre, l'art à NODIN n'a rien d'anodin.

Avec un triptyque d’œuvres exposé sur le pilier devant la librairie BAUX LIVRES, la grâce du dessin des "irrévérences" de l'inattendue Jessica Nodin a séduit le public du Jeu des Apparitions du Samedi(JAS). Vision cocasse du jour, on a pu voir des spectateurs scruter à la loupe, au sens propre, lentille en main, le trait incroyable de cette artiste trop rare. Il y a peu un critique avisé témoignait à son sujet, " ... la vérité de l'art de Jessica Nodin est peut-être révélée dans l'étrange réalisme de sa représentation parfaite du plus infime détail dans l'aile ou l’œil d'une mouche grandeur nature ; ou peut-être dans sa conjugaison irrévérencieuse d'une maîtrise académique de la forme, au service d'un détournement sémantique violent et profond de stéréotypes en vogue. Bref, l'art de Jessica Nodin n'est pas anodin ... " (extrait des chroniques du JAS).
La cérémonie de dévoilement de son triptyque par le bouquiniste bolegayre fut rythmée par Guilhem, jeune et talentueux joueur de "boha", une cornemuse des landes. Cet interprète avait choisi d'ouvrir son répertoire musical occitan traditionnel avec des thèmes puisés dans sa culture cinématographique, "Stars Wars", "Game of Thrones", "Pirates des Caraibes", ou "La Casa de Papel ". Les puristes se rassureront tout se termina sur une polka endiablée dansée devant la Maison du Crieur à l'heure de sa fameuse criée.
Tous les samedis à 11H30 précises, le JAS (Jeu des Apparitions du Samedi) offre à son public des découvertes de talents multiples. Qui ? Quoi ? Quel sera l'ordre des apparitions artistiques ? Qui viendra verra.
I cal anar ! ( en occitan " Il faut y aller ! " )"

12-2018

#GMAL
15/21cm - Encre, feutre, crayon, timbre, adresse, enveloppe ! - 2018

Art postal

Du cocard à la cocarde, notre "timbrée" de Marianne s'affiche bleuie au dessus du logo du géant postal d'internet volontairement mal orthographié, se pronçant de fait : "J'ai mal"...
Femmes battues, transition numérique, abandon du papier, violence des "maux", j'ai choisi de m'approprier le temps d'une absurdi-trait, la Marianne d'Olivier Ciappa et David Kawena.
Eux-même en conflit quant à la paternité de cette "Marianne de la jeunesse", Inna Chevchtchenko, militante féministe ukrainienne et figure majeure du mouvement Femen, inspirera entre autres nos 2 com-pères pour la réalisation de ce timbre tout sauf anodin...
Jessica Nodin

2014

#CONCEPT ART & STORY BOARD
Web-série

#Fréquence était un projet de web-série de Maxime Devoye et Tommy-Lee Baïk.

J'ai réalisé quelques illustrations et concepts-art autour du thème western post-apocalyptique, toile de fond de la série, ainsi que les illustrations du story-board de l'épisode pilote Danny .

11-2018

#UN COUP CHEZ PAPA, UN COUP CHEZ MAMAN
30/30cm - Crayon, pigment - 2018

Expo "Jeux interdits" - Toulouse - Société des artistes méridionaux

 

S'il s'agit de l'expression utilisée pour les enfants dont les parents sont séparés et qu'il reflète la douleur du tiraillement qu'ils subissent, il est évidemment une réflexion sur les violences infantiles mais pas uniquement.
En effet, en choisissant la figure de l'ours en peluche martyrisé comme métaphore d'enfants victimes de maltraitances, elle évoquera aussi l'idée de l'enfant tyrannique, bourreau à son tour...
Jessica Nodin

06-2016

#PRODIGE, PROGRES, PROBLEME

Saveurs diffuses et douces-amères, la question du "sens" émerge sans-cesse de ce puit sans fond que sont les "histoires" - mystiques, scientifiques, philosophiques, anecdotiques ? - de l' évolution intellectuelle.

A la fois corps dans les corps, paysages dans le paysage, dedans - dehors, l'intelligence est images, pensées, langages.
Elle est musique, kinesthésique, métaphysique, organique.
Intéractions, palpitations, elle est en points de suspension...
Un parc d'attractions dans un parc d'intuitions.
Palette d'intentions.

De ses rivages féconds, le parfum enivrant d'une pensée à la dérive peut devenir poison.

Si la démence alizarine est un point de fuite sur l'horizon du génie céruléum, mes petits caroussels artistiques n'en sont que d'absurdes perspectives, teintées de ces temps irridescents,
le temps d'un sourire, d'un soupir, d'un souvenir,
le temps d'un jeu de mot, d'un "Eurekâ", d'une réflexion,
le temps d'un contre-temps, d'un vertige, d' une réfraction,
d'une tâche existentielle, d'une question indélébile.
Le temps d'une obsession.
Du sens des mots, de la vie, de l'humour, c'est avec un certain sens du paradoxe que j'en parcours l'arborescence des directions.
Inspirée, j'expire quelques grains de folie devenus traits, amoncellés ça et là sur ce papier dont la seule existence, déjà, me fascine autant qu'elle m'effraie.
Inventer.
Aussi bien les prothèses pour remplacer nos jambes que les mines qui nous les ont amputées, la question du " sens ", " n'infini" plus  de nous échapper.
Nous courrons alors derrière pour rattraper - l'illusion ? - d'un certain point de fuite alizarine sur un certain horizon céruléum.

Il est maintenant l'heure de mes petites ivresses anachroniques, ré-créations surréalistes, autant d'invitations à repenser le " sens ", dans tous les sens du terme, sens-dessus-dessous et sans interdit.

Jessica Nodin

2014

#STOP-MOTION
Animation -/ web-série

#Mordred est une web-série médiévale fantastique créée par Tommy-Lee Baïk et Manon Mavor.

Sur la saison 2 intitulée "La révolte", j'ai participé à quelques créas (illus, accessoires...) et réalisé deux petites animations en stop-motion.

Celle du "Frêre Jeannot" ( ep.1) et celle d' "Eliette" ( ep.11)

Illustrations, découpage, ces premiers "bricolages animés" signeront le début de ma rencontre avec l'univers de la web-série.

 

 

08-2018

#GAME OVERDOSE
60/80 cm - Crayons, collage - 2018
Expo "Jeux interdits" - Toulouse - Société des artistes méridionaux

Représenté tel un héroïnomane, un enfant gît au côté d’une seringue remplie des célèbres bonbons du jeu «Candy Crush».
S’il fait référence aux addictions infantiles (jeux vidéos, écrans, sucreries...) ou aux psychoses sociétales épisodiques relatives aux incriminés «vacc-assassins», #Game-Overdose invite à penser l’impact des technologies sur les modes d’apprentissage, de jeu, d’éducation...
Jessica Nodin

06-2018

#I.PHOUINE
60/80 cm - Crayons, encre, bic - 2018

Issu d’une série intitulée “Rézoo social” ayant pour objet le narcissisme, la jouissance et la bestialité 2.0, # I.Phouine fait référence au plus célèbre des “smart-faune”.

Alors que la question de l’utilisation des données (denrées ?) personnelles nous "bouffe" litéralement le cerveau, cette illustration interrogera aussi bien les notions de risques sanitaires liés à l’utilisation du téléphone que de cannibalisme intellectuel ou de web-animalité moins refoulée que technologisée...

Jessica Nodin